Partagez | 
 

 A travers les yeux d'un ange / libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nao Precious
avatar


Messages : 58
Points de Nation : 1308
Date d'inscription : 18/08/2014


Voir le profil de l'utilisateur
Ange
MessageSujet: A travers les yeux d'un ange / libre Mar 19 Aoû - 21:30


Naître un jour, mourir un autre jour. C'est le but de l'être humain, le but de toute vie, pouvoir vivre, rien que quelque temps sur cette planète. La vie est courte, la vie est longue, tout est relatif, cela dépend du point de vue, mais chaque être humain possède le même but, vivre. Chaque être humain à sa façon de vivre, en survivant, en laissant couler le temps, en courant, en voyageant, chaque être humain vie différemment, mais nous avons tous le même but, vivre. C'est après la mort que l'on comprend comment l'on a vécu, survivre, courir, voyager, se battre, comment avons-nous vécut la vie ? Comment avons-nous utilisés cette chance d'avoir connu la vie ? Comment avons-nous dépensés notre temps sur Terre ?

J'ai courue, j'ai voyagé, je me suis battue, j'ai survécu, j'ai sauvé, j'ai vécue. Mon temps sur Terre fut court, ou long, tout est relatif, cela dépend du point de vue de chaque être humain, 21 ans de vie. Mais cette balle dans ma poitrine, il y a peut-être que quelques heures seulement, m'a ôtée la vie. J'ai perdue mon souffle, je suis morte sur un champ de bataille, j'ai vécue ma vie entière sur un champ de bataille, je devais y mourir, c'était écrit. Et maintenant, quelques heures plus tard, peut-être, je respire de nouveau, un aire inconnue, pure, battue par des centaines d'ailes dans le ciel. Le pays des anges, la récompense de toute une vie de dévouement. Même si elle fut courte, même si elle fut longue, tout est relatif.

Mes pas n'emmènent, mes yeux curieux scrutent, je marche à travers le dédale des rues, dans un univers coloré, joyeux, joviale. L'univers de paix et d'abondance auquel j'ai toujours aspirée. Je ne sais pas depuis combien de temps je suis là, depuis combien de temps je marche, je vois des anges se retourner sur mon passage, une nouvelle tête, de nouvelles ailes. Ils me laissent cependant découvrir un instant ce monde. Eux aussi étaient sûrement passés par là, se rendre compte que plus jamais ils ne verraient la Terre, plus jamais ils ne verraient leurs proches, comment tout cela était arrivé ? Pourquoi la vie leur avait échappée ? Ils avaient sûrement marchés, comme moi, sans savoir où ils étaient, mais ils avaient eu besoin de cela. Alors ils me laissent, encore quelque instant, ils me laissent marcher, courir, voyager, se battre, survivre, juste une dernière fois, jusqu'au moment où mes pieds s'arrêtent.

Face à moi, une fontaine trône au centre d'une place ronde et pavée. L'eau claire coule comme la vie avait coulé de mon corps. Je suis morte. Je suis morte et je suis rentrée au ciel. Je suis devenue un ange. Je viens tout juste de mourir et pourtant je comprends ce qu'il m'arrive, je sais où je suis, je sais où mes pas m'ont conduits. Mais comme chaque nouvel ange, je dois me faire une raison. Je dois m'habituer à cet endroit. Avez-vous besoin de quelqu'un comme moi ici ? Rendez-moi utile, je ne suis pas morte pour rien, je n'ai pas vécue pour rien, c'est pour cela que je suis ici. Rendez-moi utile, ou je vais encore plus regretter d'être morte. Ou je vais regretter de ne pas avoir vécue une vie normale, une vie plus longue, ou plus courte, tout est relatif.

Guidez-moi, montrez-moi la voie. Mon temps est venu sur Terre, mon temps commence au Ciel. Immobile, face à la fontaine, les anges curieux me scrutant, murmurant que je me suis enfin arrêtée, l'un d'eux s'avancera, l'un d'eux me saluera, l'un d'eux me guidera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titania S. Faeris
avatar


Messages : 74
Points de Nation : 1300
Date d'inscription : 18/07/2014


Voir le profil de l'utilisateur
Ange
MessageSujet: Re: A travers les yeux d'un ange / libre Mer 27 Aoû - 13:48

A travers les yeux d'un ange
Libre
Ma vie s'est juste arrêté, elle est partie, envolé très loin, là où je ne pourrais jamais la rattraper. Titania S. Faeris

On pourrait penser que la vie est cruelle, car après tout, nous sommes destinés à mourir avant même de naître, quel sort injuste et pourtant nous y sommes tous destinés, sans exceptions. Mais même en sachant ça, nous continuons de vivre, en essayent presque d'ignorer que notre fin arrivera bientôt. Vie courte ou vie longue, tout est en effet relatif. De part le fait que nous souhaitons tous vivre, nous sommes semblables, malgré que nous pouvions être tous très différents les uns des autres.

Je me suis toujours dit "Quand mon temps viendra à s'arrêter, je ne serais pas triste, parce que je m'assurerais de vivre ma vie à fond, pour ne rien regretter !" Et pourtant si vous me demandiez si j'avais vu venir ce qui m'est arrivé, je vous répondrais sans conteste non. Si vous me demandiez si je voulais y retourner alors je vous dirais oui, mais il n'y a aucune échappatoire, aucune porte de sortie. Ma vie s'est juste arrêté, elle est partie, envolé très loin, là où je ne pourrais jamais la rattraper.

17 ans ça peut paraître court et peut-être bien que ça l'ait et pourtant quand je regarde tout ce que j'ai fait au court de cette vie, je me dis qu'en fait ce fut quand même assez long pour faire tout ça, mais la encore, tout est relatif. Je me dis qu'au moins j'aurais vécu de toutes mes forces, plutôt que de ne pas vivre du tout, j'ai eu la chance de connaître beaucoup de choses et beaucoup de gens. Tout n'a pas été rose c'est sûr, mais cela fait aussi partit de ce que je suis.

Finalement, plutôt qu'une porte de sortie, cette sorte de vie après la mort m'a offert une deuxième chance, c'est un peu comme si mon ancienne vie qui s'était envolé, était revenue sous la forme de mes ailes actuelles. Un ange, j'en suis devenue un, on m'a ainsi permis de continuer ma vie, d'une certaine manière c'est ma récompense à moi.

Et pourtant au moment ou ma vie s'est enfui j'ai eu l'impression de me briser. Agonisant sur le sol, dans une marre de sang rougeâtre, mes sens qui se perdaient, j'avais envie de crier, envie de marcher et de courir, envie de parcourir la terre, envie de voir tout ce que je n'avais pas encore vue, envie de survivre à cela et tout ça sans pouvoir le faire.

Et tu vois le besoin que tu ressens maintenant, je l'ai ressentit avant toi, ce besoin caractéristique de revivre tout ça une dernière fois, de se remémorer tout ce qu'on vient d'abandonner et tout ce qui nous a été volé. Alors, vas-y, court, parce qu'on en a tous eu envie avant toi, parce qu'on comprend très bien ce que tu peux ressentir maintenant. Tu n'as pas à oublier ce que tu as vécu, cette vie si fugace ou si longue qu'elle ait été. Il faut juste t'habituer et réaliser que rien ne sera plus comme avant.

Je t'observe, tu viens de t'arrêter, alors je m'approche doucement de toi et une fois face à toi je te souris et te tends la main.

- Enchanté et bienvenue à Angel Town !




Merci Lust ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nao Precious
avatar


Messages : 58
Points de Nation : 1308
Date d'inscription : 18/08/2014


Voir le profil de l'utilisateur
Ange
MessageSujet: Re: A travers les yeux d'un ange / libre Mer 27 Aoû - 14:40


https://www.youtube.com/watch?v=W2TE0DjdNqI

Et j’ai tant envie de pleurer. Tous ceux que je laisse derrière moi, mes quelques rares amis, les gens que j’ai aidé, tous ceux à qui j’ai rendu le sourire, ils me saluent, de la Terre, ils me remercient et m’envoi au ciel. Ils ont priés pour que je sois acceptée chez les anges, tous ceux qui m’aiment. Et j’ai tant envie de revenir. Je voudrais leur dire merci, merci encore une fois d’avoir donnés un sens à ma vie. Merci d’être aussi reconnaissant. Je me sens frustrée, je me sens blessée, je me sens brisée. Et j’ai tant envie de crier.

Je veux refaire ma vie, je veux revenir sur Terre, j’aimerai pouvoir vivre tout ce que je n’ai pas pu vivre. L’amour. Comment vit-on cela ? J’aimerai gouter à toutes les saveurs du monde, j’aimerai voir tous les monuments de la Terre, j’aimerai étudier toutes les langues, j’aimerai voyager dans tous les pays. Mais aujourd’hui je tombe. Je tombe et je dis au revoir au monde. Je t’aimais tant, les paysages, les gens, les animaux, je t’aimais tant. Tu me laisse tant de souvenir, merci de m’avoir accueilli, merci d’avoir permis la vie de se développer. Laisse-moi garder un œil sur toi, laisse-moi voir tant de chose, laisse-moi revenir, un jour.

Cette raison de vivre, la trouverai-je ici ? J’ai peur, j’ai mal. Qui pour m’aimer ici ? Ai-je ma place ? Mais rien ne semblait mauvais. Chaque ange avait eu une vie de bonté. Et cette ville, qu’elle beauté. Pourquoi avais-je si peur, le Ciel est grand, le soleil brille, la joie est partout, tout ce que j’ai toujours espérée vivre. Merci de m’avoir accepté ici. C’est alors qu’un ange s’approcha de moi, elle semblait tout aussi bonne que tous les autres. Cela me rassurait. Mon visage avait pris l’habitude de ne pas afficher mes émotions, mais je fus incroyablement reconnaissante envers cette personne qui me tendait la main. « Enchanté et bienvenue à Angel Town ! ». Je souris timidement à cette fille et lui prit la main.

-Enchanté, je suis Nao Precious et il semblerait que je sois morte..

C’était une évidence, mais j’avais besoin de le dire, j’avais besoin de l’entendre. Et j’ai tant envie de pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titania S. Faeris
avatar


Messages : 74
Points de Nation : 1300
Date d'inscription : 18/07/2014


Voir le profil de l'utilisateur
Ange
MessageSujet: Re: A travers les yeux d'un ange / libre Mer 27 Aoû - 15:37

A travers les yeux d'un ange
Libre
Elle a peur, ça se voit et je la comprends, elle a peur de ce qu'elle ne connait pas... Titania S. Faeris

- Enchanté, je suis Nao Precious et il semblerait que je sois morte..

Je ferme les yeux et acquiesce.

-Et bien oui, c'est certain, dis-je doucement.

Je ne me moque pas, je l'écoute simplement, parce qu'elle est perdue et qu'elle a besoin qu'on l'aide. Mais plus important encore, elle a besoin qu'on l'écoute. Elle a peur, ça se voit et je la comprends, elle a peur de ce qu'elle ne connait pas et pourtant elle a l'air pleinement consciente de la situation. Cependant, elle a quand même besoin de réaliser ce qu'il se passe.

- Est-ce que tu veux en parler ?

Je l'avais dit avec la même douceur que précédemment, elle avait sans doute besoin de faire le point sur tout ça, sur sa vie et sur sa mort.

- Je t'écouterais et tu pourras pleurer si tu en as envie.

J'avais dit cette dernière phrase moins fort, elle avait l'air de pouvoir pleurer d'une minute à l'autre. Elle regrette c'est certain, elle regrette d'être morte, elle voudrait retourner en arrière. Mon coeur se pince douloureusement dans ma poitrine, elle me rappelle un peu celle que j'étais quand je suis arrivé.

Je tiens toujours sa main, d'ailleurs j'y pense, je ne me suis toujours pas présenté.

- Mon nom est Titania Saphira Faeris, mais appelle moi juste Titania, Ok Nao ?

J'essayais de ne pas trop la brusquer, accepter sa mort n'était pas quelque chose de facile.




Merci Lust ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A travers les yeux d'un ange / libre

Revenir en haut Aller en bas
 

A travers les yeux d'un ange / libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un coeur sombre dans un corps d'ange [Libre]
» Baston et démon.(libre)
» Un "ange" à la couronne.
» Ville Libre de Mévry
» Forum RPG d'ange contre démons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Society :: ► ANGEL TOWN ◄ :: •Le parc de la bienfaisance :: ○Fontaine de jouvence-
NOS TOP's PARTOS ! ♥

468,60.png 468,60.png
470,60.png 470,60.png
470,60.png 470,60.png