Partagez | 
 

 La mort doit être quelque chose de merveilleux, puisque personne n'en est jamais revenu... [Anya Lidiya - Finie ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anya Lidiya
avatar


Messages : 13
Points de Nation : 1167
Date d'inscription : 18/10/2014


Voir le profil de l'utilisateur
Démon
MessageSujet: La mort doit être quelque chose de merveilleux, puisque personne n'en est jamais revenu... [Anya Lidiya - Finie ~] Sam 18 Oct - 13:48



Lidiya Anya
«  Si déjà on ne meurt qu'une fois, autant que ce soit un moment inoubliable, non ? »


Informations
Nom & Prénom(s) : Lidiya Anya
Âge : 17 ans
Date de naissance : 13.07.XXXX
Sexe : Girl
Orientation Sexuelle : Bi ~
✗~✗
Pouvoir : Imagination
Ce qu'Anya imagine se matérialise sous forme solide ou non. Cette magie très large ne lui permet pas cependant de faire tout ce qu'elle veut. Anya se voit imposer des contraintes. Premièrement, elle ne peut pas matérialiser plus de deux objets pesant 10 kilos et/ou mesurant 3 mètres de longueur et/ou de largeur.
Effets secondaires : Ce don la fatigue beaucoup et diminue sa force physique de 10% durant son utilisation.

Physique
▬ Couleur de cheveux : Mes cheveux sont de base noire. Mais je leur ai fait ajouter des couleurs ! Des mèches roses, bleues et blanches. Juste pour être original et parce que... Ça rend bien non ?
▬ Couleur des yeux : La magie des lentilles roses ! De base, mes yeux sont bleus, mais je préfère le rose, c'est plus joli !
▬ Couleur de la peau : Beige pâle, un peu rosée au niveau des joues.
▬ Poids : On ne demande pas son poids à une fille voyons !
▬ Taille : Un petit mètre et soixante-sept centimètres ~
▬ Race :  Je suis un petit démon qui cherchait juste le repos.
▬ Type de vêtement : Style grunge, gothique, lolita, parfois colorés parfois sombres. Souvent des jupes ou des robes.
▬ Signes particuliers : Piercing : trois sous les lèvres et cinq qui entourent ses oreilles.



Histoire
Et si les gens volaient ? Et si les chats, les chiens et tous les animaux parlaient ? Et si chacun prenait conscience du pouvoir qu'ont les mots sur nos émotions ? Et si tout le monde était à égalité ? Et si les gens arrêtaient de tout catégoriser ? Et s'il n'y avait plus personne qui reste seul ? Et si l'arbre des possibles tel que l'a dessiner Bernard Werber existait pour de vrai, et que cet arbre se trouvait dans le jardin de mes rêves ? Ce serait bien. Et si nous refaisions ensemble le monde avec des si ? Et si la jeune fille n'était pas restée seule. Et si la jeune fille ne s'était pas donné la mort ? Elle serait devenue quoi la jeune fille ?
Bien. Cessons avec les questions maintenant. Ça embrouille trop ! Venons à l'essentiel. Je suis supposée vous conter mon histoire. Mais j'ai pas envie. Alors voilà ! Je vais vous en conter une autre. Alors, il était une fois, une jeune fille, toujours seule. Cette fille n'osait pas aller vers les autres, car elle avait peur. Peur des gens, de leur regard, de leurs jugements... De leurs mots, aussi perçants, tranchant et blessant que des poignards ! Elle observait silencieusement ce qui l'entourait. Une famille trop absente à qui elle préférait mentir, et des camarades de classe qui la laissaient livrer à elle-même, cherchant le moindre prétexte pour la ridiculiser, la rabaisser. Elle tenait le coup, la jeune fille. Elle se disait ce ne sont que des mots en l'air, ça veut rien dire, hein ? Et personne ne pouvait lui répondre, la conseiller, car personne qui aurait pu le faire ne savait ce qui se passait. Les adultes, naïfs, ne se doutaient de rien. La jeune fille ne disait rien, cela voulait dire qu'il n'y avait aucun problème, que tout allait bien. De plus, ses parents ne venaient pas se plaindre non plus. Mais s'ils ne venaient pas, c'est parce qu'ils ne savaient pas.
Les adultes ont mieux à faire que de traiter mes histoires de gamine. Ils ont plus grave, eux. Plus important. Se disait-elle pour tenir le coup, et se taire. Elle passa ainsi toute son enfance, sous silence, avec de faux sourires à la famille pour faire croire que tout allait bien. Elle se montrait forte et avait fermer son visage à toute émotion. Mais au fond d'elle, elle pleurait chaque seconde passer seule, sans aide, à entendre les échos des rires, voir les doigts se pointer sur elle.
Au collège, elle avait voulu changer. Elle a opté pour un look décalé qui lui plaisait, avait teint des mèches de ses cheveux en des couleurs variés. Plus tard, elle avait eu le droit de se percer. La troisième. Quoi qu'elle fasse, pas moyen. Elle finit toujours par entendre ce qu'on dit d'elle. La solitude la pèse. Famille trop absente, amis inexistant. Certes, elle n'en cherchait pas. Mais le monde lui faisait peur. Courage... Courage. Courage ! Elle a fini par oser parler à une fille, Alizée qu'elle s’appelait. Alizée... Je ne l'oublierais jamais ! Je lui dois tout... Ma vie, mon bonheur... Ma mort.
Elle et Alizée étaient devenus très amies. Mais l'humain a cette nature cruelle et influençable. Ainsi, certains ont décidé que la jeune fille devait rester seule. Ils ont montés un projet de ruiner son amitié. Et le pire ? C'est qu'ils ont réussis ! Alizée a fini par se retourner contre la jeune fille, la laissant seule à nouveau. La jeune solitaire ne pouvait plus supporter ça.
Vous n'en avez pas assez ! Vous rendez-vous seulement compte du mal que vous faites ? Vos mots, vos actes, vos regards... Je ne saurais pas donner la couleur des yeux d'aucuns d'entre vous ! Vous me faites peur ! Mais avant tout, vous me dégouter. J'ai pitié de vous. Vivre du malheur des autres, en éprouver une satisfaction. Vous êtes prêt ? Vous allez éprouver la plus grande des satisfactions ou le plus grand des regrets !

Stop. Ça suffit. Faisons tomber le masque. Cette jeune fille, c'est moi. Le jour où j'ai dit cela, j'ai décidé d'en finir. J'ai séché le cours pour trouver un accès au toit du bâtiment. J'avais peur, je m'en souviens. J'ai attendu la sonnerie, que tout le monde sorte. J'avais en main des feuilles. Pour m'isoler, m'évader, j'écrivais. La seule de mes œuvres que j'ai finie se trouvait dans mes bras. La sonnerie, je l'entends encore... Tout le monde sort. J'attends un peu. Je gueule de toutes mes forces pour capter l'attention. Ça a marché. J'ai souri, ri, pleuré. J'ai lâché les feuilles dans le vide et j'ai sauté en chantonnant. Puis, plus rien. Mon corps, sur le sol, mort. Le sang. Les feuilles qui volent, tombent. Cette feuille quasi-blanche, avec juste un titre : " Sept façons de mourir. Écris par Anya Lidiya."

Si je finis aux portes de l'enfer, comme j'ai décidé de nommer cette porte qui s'est ouverte à moi après le passage sur la balance, c'est parce que le suicide est l'un des pires crimes. De plus, je porte trop de remords et de haine envers moi-même pour rejoindre un autre monde. Mon âme est noire. Pourtant... Je rêve de devenir un jour un ange. Quitter toutes mes peines, être libérée du passé qui me hantent. Qui sait, un jour peut-être, j'y arriverais.  
Mentalité
▬ T'aime quoi ? Hum... Je suis une grande fan de citations ! Je les tire de musiques, de livres, ou de n'importe où ! J'aime bien avoir des amis si non, mais ça, je crois que c'est assez normal. Hum... J'aime la nourriture japonaise, ce qui est sucré, les bonbons, tout ça... J'aime quand il y a une bonne ambiance ! Et surtout, j'aime quand les gens me prennent pour ce que je ne suis pas, j'aime me moquer de ce qu'ils croient. J'aime jouer les observatrices, depuis peu, les manipulatrices, avoir le pouvoir de choisir de provoquer un évènement, une réaction. J'aime surtout faire croire que tout a toujours été beau et heureux dans ma vie, que je ne regrette rien, alors qu'en vérité, je regrette même d'avoir existé.
▬ T'aimes pas quoi ? Ah ah ah... Vous êtes sûr de vouloir voir la liste défilée ? C'est parti alors !
J'aime pas les gens arrogants, qui sont heureux de voir le malheur des autres, qui jugent par la loi du plus fort, qui pensent tout savoir, qui rabaissent les faibles, qui abandonnent trop vite, qui sont niais, les hypocrites de première, ceux qui jurent par la violence, ceux qui sont égoïstes, ceux qui te jugent alors qu'ils sont pas capables de se donner plus de cinq défauts, la salade, ce qui est fade, rater ce que j'entreprends, avoir mal, ne pas savoir ce que je veux, ce que je ressens, ne pas avoir le choix, qu'on me force la main, qu'on coupe une musique que j'aime en plein milieu (là, c'est la mort assurée les gars !) et... Et... Voulez-vous vraiment que je continue ?
▬ Tes qualités : Hum... Ok ! Par le pouvoir de l'auto analyse !
Je suis assez ouverte d'esprit, je sais me montrer gentille et compréhensive, d'une bonne oreille, je ne dévoile aucun secret qui m'a été confié. Je partage, quand je suis d'humeur, je sais être souriante et ne pas embêter les gens avec mes problèmes. Objective, je me permets de juger les autres les autres car je suis capable de me donner plus de cinq défauts. Avant d'agir, je m'impose mes propres règles de façon à être juste envers tout le monde, ou le plus de monde possible. Règle n°1 étant, ne pas juger sans être capable de se donner au moins cinq défauts.
▬ Tes défauts : *fait craquer ses doigts* Attention... Voilà la preuve que miss parfaite et moi sommes très éloignées !
Je suis... Lunatique, parfois égoïste, j'ai mes humeurs, pouvant m'énerver parfois très vite, je me démotive facilement, je peux me montrer hypocrite, capable de mentir, gourmande, curieuse, envieuse du bonheur des autres, de leur talent, capable de penser des choses horribles sur une personne, rageuse, fainéante quand je suis pas motivée, pas très déterminée quand je n'arrive pas à quelque chose, il m'arrive d'abandonner vite. Pessimiste aussi. Trop émotive, je ne sais pas gérer mes émotions ce qui me conduit à des extrêmes. C'est un de ces extrêmes qui m'a menée ici.
Et ça fait plus que cinq ça mes grands !
Je suis sûre que j'en découvrirais d'autres... En plus.

▬ Particularité psychologique : Je possède une mémoire eidétique.

Mémoire eidétique : Capacité à se rappeler d'un important nombre d'images ou de sons très précisément, à la façon d'une photographie.(linternaute.com)
La mémoire eidétique [εjdetik], mémoire photographique, ou mémoire absolue, est la faculté hypothétique de se souvenir d'une grande quantité d'images, de sons, ou d'objets dans leurs moindres détails. (wikipédia)

Derrière l'écran
▬ Prénom : Appelez-moi Mellu-chan ~
▬ Âge : 16 ans ~
▬ Comment as tu connu le forum ? Partenariat avec l'agence haniwa ~
▬ Ta présence sur le fo' : Au minimum une fois par semaine en période scolaire, pendant les vacances, minimum deux fois par semaine, maximum tout les jours :3
▬ Un petit commentaire : La citation en dessous du nom de mon personnage est une citation de Claire Slon, dans sa musique Colère Epileptique ~
codage par Emy sur apple-spring


Dernière édition par Anya Lidiya le Ven 24 Oct - 19:19, édité 4 fois


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lust N. Caelum
avatar


Messages : 349
Points de Nation : 1843
Date d'inscription : 20/07/2014
Humeur : Parfois, j'ai envie de te casser la figure. PARFOIS.


Voir le profil de l'utilisateur
Souverain Des Démons
MessageSujet: Re: La mort doit être quelque chose de merveilleux, puisque personne n'en est jamais revenu... [Anya Lidiya - Finie ~] Dim 19 Oct - 11:45

Bienvenue sur le forum o/
Je vais m'occuper de ta fiche puisque tu souhaites nous rejoindre dans les démons ! ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Lidiya
avatar


Messages : 13
Points de Nation : 1167
Date d'inscription : 18/10/2014


Voir le profil de l'utilisateur
Démon
MessageSujet: Re: La mort doit être quelque chose de merveilleux, puisque personne n'en est jamais revenu... [Anya Lidiya - Finie ~] Dim 19 Oct - 18:25

Oki merci ~
J'ai encore l'orthographe à corriger et ça devrais être bon :3
Ravie que ce soit toi qui t'occupe de ma fiche, vive la référence de ton avatar ;)
HOMESTUCK EN FORCE //PAF

*tousse* je vais me calmer et finir ma fiche x)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lust N. Caelum
avatar


Messages : 349
Points de Nation : 1843
Date d'inscription : 20/07/2014
Humeur : Parfois, j'ai envie de te casser la figure. PARFOIS.


Voir le profil de l'utilisateur
Souverain Des Démons
MessageSujet: Re: La mort doit être quelque chose de merveilleux, puisque personne n'en est jamais revenu... [Anya Lidiya - Finie ~] Lun 20 Oct - 11:17

Oui tu as raison XDD
Bonne continuation o/ ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yue Tao
avatar


Messages : 15
Points de Nation : 1223
Date d'inscription : 23/08/2014


Voir le profil de l'utilisateur
Hybride
MessageSujet: Re: La mort doit être quelque chose de merveilleux, puisque personne n'en est jamais revenu... [Anya Lidiya - Finie ~] Ven 24 Oct - 17:53

Bienvenue bienvenue o/

Homestuck ? Ou ça D8 ? *court et se mange un mur*


Meowahaha! Madness? Genius? The only difference between them is success!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Lidiya
avatar


Messages : 13
Points de Nation : 1167
Date d'inscription : 18/10/2014


Voir le profil de l'utilisateur
Démon
MessageSujet: Re: La mort doit être quelque chose de merveilleux, puisque personne n'en est jamais revenu... [Anya Lidiya - Finie ~] Ven 24 Oct - 19:20

Merci Yue, ta signature est mignonne comme tout ~

J'annonce que j'ai terminé ma fiche, je la laisse sous votre jugement.
Je m'en remet à vous ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lust N. Caelum
avatar


Messages : 349
Points de Nation : 1843
Date d'inscription : 20/07/2014
Humeur : Parfois, j'ai envie de te casser la figure. PARFOIS.


Voir le profil de l'utilisateur
Souverain Des Démons
MessageSujet: Re: La mort doit être quelque chose de merveilleux, puisque personne n'en est jamais revenu... [Anya Lidiya - Finie ~] Dim 26 Oct - 10:15

Je te valide officiellement o/ ♥
Félicitations, tu rejoins donc les démons ! :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort doit être quelque chose de merveilleux, puisque personne n'en est jamais revenu... [Anya Lidiya - Finie ~]

Revenir en haut Aller en bas
 

La mort doit être quelque chose de merveilleux, puisque personne n'en est jamais revenu... [Anya Lidiya - Finie ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DENVER&MAX ϟ "Vous devez être avocat : vous dégagez quelque chose de malin et d’inutile."
» Quelque chose de motivant...
» Quelque chose de marrant à faire avec le logo.
» Enfin quelque chose d'intéressant ici : MOI
» Sólveijg Yngvarrdóttir ∞ « Le temps passe. Et chaque fois qu'il y a du temps qui passe, il y a quelque chose qui s'efface. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Society :: ► ADMINISTRATION ◄ :: •Présentations des personnages :: ○Présentations validées-
NOS TOP's PARTOS ! ♥

468,60.png 468,60.png
470,60.png 470,60.png
470,60.png 470,60.png