Partagez | 
 

 Le cerf et le loup (Faye)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ardens Caedis
avatar


Messages : 116
Points de Nation : 1616
Date d'inscription : 22/07/2014
Age : 23
Localisation : Sur la terre des hybrides. A la recherche d'une peripapeticiennenenensklzozld.
Humeur : Sur les nerfs.


Voir le profil de l'utilisateur http://manikitchi.tumblr.com
Démon
MessageSujet: Le cerf et le loup (Faye) Dim 27 Juil - 18:37

Arrivé en Enfer depuis deux semaines, Ardens s'était rapidement adapté aux conditions de vie difficile des terres démoniaques. Mourir n'était qu'une formalité en fin de compte. De son vivant, le démon avait toujours craché sur la religion qu'il qualifiait de niaiserie totale. Pourquoi se priver autant de ce que la vie offrait pour une seconde chance hypothétique dans l'autre monde ?  Tout ça parce que des idiots paniquaient à l'idée de mourir. Ces gens, Caedis les trouvaient faibles. Quant à son nouveau statut...et bien, savoir qu'un sombre abruti possédait le pouvoir de le placer, lui, dans une "catégorie" l'avait énervé au plus haut point. De toute façon, il n'allait pas s'attarder sur le jugement profondément stupide du Passeur plus longtemps. Une question importante se posait désormais: Ardens allait-il reproduire les erreurs commises par le passé ou tenter de se racheter ? Quelle connerie, vous savez déjà qu'il n'a jamais regretté quoi que ce soit. La seule erreur qu'il commit fut de mourir avant d'avoir réussi à atteindre son but.

Il était maintenant temps de reprendre sa quête de pouvoir, en commençant par acquérir de l'argent assez rapidement. Pour se faire, il décida de participer au raid lancé par un petit groupe de démon sur un convoi de marchandise en Terre hybride. Seulement cela ne se passa pas comme prévu...ce qui amena le groupe à se battre lors d'une embuscade tendue par des représentants de l'ordre. Effrayés par l'allure donnée par le masque du démon, les commerçants avaient déjà prit la fuite, quant aux soldats qui s'attaquèrent à l'ex meurtrier, il parvint à s'en débarrasser, mais fut blessé à l'avant-bras par un puissant sort de ronces. Les nombreux renforts arrivants obligèrent Ardens et le chef du groupe encore vivants à se disperser dans les environs. Les autres eux, avaient bêtement perdus la vie ou s'étaient fait capturer par la police d'Hybriland. Pour le démon, cette mission entière s'était révélée être un fiasco. Fruit d'un piège tendu par le plus suicidaire de tout les inconscients de ce monde. Putain de bordel de merde....Ardens détestait perdre ainsi son temps et pire, perdre de l'argent. Tout cela à cause d'une belle bande d'incompétents.

De longues minutes s'écoulèrent après que le duo ai semé les soldats, mais, Caedis continuait de bouillir de colère, même quand son "acolyte" prit la parole pour le complimenter.

"Tu es plutôt fort pour une jeune recrue. Je n'avais encore jamais vu quelqu'un se servir de son sang ainsi ! "


Seulement le jeune homme détestait que l'on se paye sa tête. Pensiez vous seulement qu'il serait rester aux côtés de ce soi-disant "chef" s'il n'avait pas deviné que ce dernier était le traître ? Lançant un regard méprisant au démon il répondit d'un ton sec.

"Tu avais tout prévu...sauf ça n'est ce pas ?"

L'instant d'après, le poumon droit du lâche fut transpercé par une lame de sang sortie tout droit de la blessure du garçon.

"...Comment tu..."

Crachant sur le barbu tombé à terre, Caedis fit ressortir la lame du démon avant de le tailler, encore et encore sans aucun remord.

"Je t'ai observé tout à l'heure. Étrange qu'aucun de ces hybrides ne s'en soient prit à toi, le soi disant chef du groupe. Tu as même prit le temps de t'infliger une entaille pour maquiller la chose... sans deconner, tu me prends pour qui au juste ?"

Il agonisait, implorait le pardon, demandait qu'on arrête ses souffrances par tout les moyens,  le suppliait dans un souffle désespéré. Alors Ardens lui laissa de l'espoir durant quelques secondes avant de lui trancher la tête d'un geste assuré,  vif. Sa colère noire était passée.

"Pathétique. "

Mais il titubait déjà, l'embuscade,  sa blessure, cette course poursuite, ce pouvoir sordide....il lui fallait récupérer au plus vite avant de retourner vers ses terres. Se dirigeant vers un ruisseau à quelques pas de la scène de crime, le garçon retira son masque et posa genoux à terre près du cours d'eau. Pâle comme une image il nettoya son visage taché de sang, tandis que son regard vide se perdait dans son propre réflet. Il ne pu s'empêcher de froncer les sourcils lorsqu'il fallut nettoyer sa plaie...puis un bruit. Un bruit suspect attira son attention. Le regard de nouveau vif, le garçon fixa les buissons d'un air sombre. Lui faudrait-il user encore de son pouvoir ? Même après tout ça ? Il n'avait pas peur, mais se sentait lasse des combats.


" La mort n'est qu'une formalité. "
Parchemin d'identité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manikitchi.tumblr.com
Faye Quinn
avatar


Messages : 147
Points de Nation : 1988
Date d'inscription : 23/07/2014


Voir le profil de l'utilisateur
Hybride
MessageSujet: Re: Le cerf et le loup (Faye) Dim 27 Juil - 20:16



Le cerf et le loup
♕ Ardens Caedis & Faye Quinn ♕


Au fond, Faye aimait beaucoup sa nouvelle vie. Elle n'était plus coincée sur un lit d'hôpital et pouvait faire ce qu'elle voulait. Elle pouvait même sortir de chez Yuki sans crainte des autres gens parce que, dans sa nouvelle vie, tout le monde était gentil ! Et tout le monde était comme elle - un peu différent des humains qu'elle avait toujours connus, avec des oreilles, des queues, des plumes ou parfois des écailles en plus. La chose qui lui faisait le plus plaisir, c'était d'avoir retrouvé ses cheveux. Ils étaient même encore plus beaux qu'avant ! Et, juste sur le devant de son crâne trônaient de jolis bois. Oui, Faye était heureuse. Sa vie ne faisait que commencer, c'est à peine si elle était consciente d'être déjà morte... Le monde qu'on lui offrait était le paradis pour elle : il y avait beaucoup de végétation et la nature - animaux y compris - était omniprésente, comme au zoo mais en mieux. Même les gens étaient différents, physiquement comme mentalement...

Et pourtant, on l'avait prévenue. On lui avait expliqué que les hybrides n'étaient pas les seuls à peupler ce monde. Mais ça, elle le savait déjà : elle avait rencontré des personnes très très gentilles avec de belles ailes blanches, comme Titania ! C'étaient des anges. Cependant, on lui avait aussi dit que, si les anges étaient très gentils, d'autres créatures étaient très méchantes. Des créatures qu'elle ne devait approcher sous aucun prétexte. Des créatures vicieuses, dangereuses et mesquines qui lui feraient du mal. Des démons. En entendant ça, la petite hybride eut très peur. Les adultes furent satisfaits, sachant qu'elle leur obéirait.

Mais personne ne lui avait dit à quoi ressemblaient les démons. Pourquoi lui expliquer ? En général, tout le monde connaissait ces créatures avant même de mourir - les démons faisaient partie des croyances populaires sur Terre. Oui, mais pas pour Faye. Elle n'en avait que vaguement entendu parler à la télévision. A part ça, personne n'avait pris soin de tout lui expliquer clairement.

Qui est donc à blâmer ? Qui est à blâmer pour ce qu'il allait se passer aujourd'hui ? Ses parents, pour avoir oublié de lui enseigner les rudiments de la religion ? Les hybrides qui, trop confiants, laissaient une enfant de six ans se promener seule ? A moins qu'elle ne soit la seule responsable de ses actes, aussi jeune soit-elle...

Comme tous les jours, Faye était partie dans la forêt. Elle adorait cet endroit qui ne possédait que les avantages de la végétation : pas de ronces ni d'orties, pas d'insectes ni de parasites... Et puis, beaucoup de cerfs peuplaient cet endroit. Des daims, aussi. Et des chevreuils. Faye les aimait tous et eux l'aimaient en retour. C'était pour aller leur rendre visite que la petite était partie, comme à son habitude.

Pourtant, quelque chose d'inhabituel se produisit. Quand elle arriva au ruisseau qu'elle traversait souvent, il y avait quelqu'un. Elle ne l'avait pas remarqué, émergeant des buissons sans se préoccuper d'être plus discrète que d'habitude, et fut surprise de le voir là. C'était un garçon qu'elle n'avait jamais vu, beaucoup, beaucoup plus grand qu'elle. Quand elle le vit, il l'intimida immédiatement. Mais elle n'avait pas vraiment peur. Après tout, il n'y avait aucune raison d'être effrayée, n'est-ce pas ?

Elle le regarda sans savoir que dire, pareille à un animal farouche. Ce n'était jamais elle qui commençait les discussions... En général, on l'abordait avec des "Ohh qu'elle est trop mignonne" ou des "Bonjour petite, tu es perdue ?" et d'autres choses du même genre. Et, là, face à cet inconnu, elle ne savait pas quoi faire.

Et puis, ses yeux attentifs remarquèrent quelque chose... Le garçon avait l'air fatigué. C'était même pire que ça : il avait l'air épuisé, comme s'il venait de faire un grand effort. Cela suffit à inquiéter la petite, qui était pourtant trop loin pour remarquer la blessure.

- ... Vous allez bien ? demanda-t-elle de sa petite voix calme.

Soucieuse, elle s'approcha doucement de lui, prête à offrir son aide. Même si elle ne pouvait pas faire grand-chose, elle pouvait toujours le guider vers la ville s'il était perdu, ou bien lui donner un bout du casse-croûte qu'elle avait emporté avec elle s'il avait faim... ou peut-être même un de ses amis à sabots accepterait-il de le porter jusque chez lui s'il était trop fatigué pour marcher ?

codage par Emy sur apple-spring


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardens Caedis
avatar


Messages : 116
Points de Nation : 1616
Date d'inscription : 22/07/2014
Age : 23
Localisation : Sur la terre des hybrides. A la recherche d'une peripapeticiennenenensklzozld.
Humeur : Sur les nerfs.


Voir le profil de l'utilisateur http://manikitchi.tumblr.com
Démon
MessageSujet: Re: Le cerf et le loup (Faye) Lun 28 Juil - 7:39

Une enfant. Ce n'était ni un soldat ni une bête sauvage, mais une enfant à l'allure innocente qui venait de surgir des buissons. Des yeux ronds et des petits bois sur sa tête...cela en était tellement "mignon" que si Ardens n'avait pas aussitôt prit un sourire rassurant, il aurait sans doute exprimé son énervement vis à vis de l'hybride kawai (en commençant par la frapper). Il su immédiatement qu'il ne devrait pas effrayé l'inconnue, car rares sont les êtres plus bruyants que les...enfants. Oui, il n'avait pas hésité à se fondre dans la peau "d'Ardens le jeune homme agréable" bien que bon nombre de questions défilaient dans son esprit en cet instant précis. Qui était cette fille ? Était-elle seule ou jouait-elle à cache cache avec d'autres gamins ? Et des adultes ? Était-elle avec des adultes ? Que faire ? S'en débarrasser maintenant ou attendre un peu ? Quelques secondes passèrent ou les deux êtres se regardèrent longuement dans les yeux sans rien dire.

Elle qui se rapprochait de lui avec une insouciance impressionnante ne se doutait pas encore de quoi était capable le démon. Il faut dire que Caedis détestait les éléments perturbateur de ce genre. Cependant, et au vu de l'air inquiet de l'hybride, il allait tenter de tirer tout le bénéfice de cette rencontre innatendue. Il n'y avait rien de plus facile que de manipuler une gosse crédule après tout. De toute manière, à cause de cet autre connard de mort,  il ne se trouvait pas dans une situation des plus confortable. Ardens détestait l'idée de devoir dépendre des autres,  même dans la pire des situations. C'était aux autres de dépendre de lui...il se servait simplement d'eux.

"Bonjour jeune fille, c'est gentil de t'inquiéter pour moi mais il ne faut pas trop t'en faire." avait-il commencé avec un air rassurant des plus naturel. "Tu vois, je me suis battu avec une vilaine bête qui m'a blessé, mais maintenant qu'elle s'est enfuie de la forêt, les animaux du coin ne devraient plus avoir de problèmes hé hé."

Quoi de mieux qu'un pseudo conte pour embobiner l'enfant ? Ajouter à cela une grimace de douleur pour attirer de nouveau sa sympathie et le tour est joué. Les ailes démoniaques dissimulés derrière le pull, nul ne doute qu'un méchant démon rodait dans la forêt. Cependant, lui ne se sentait vraiment pas bien. Posant une main à son front sans mentir sur son état réel, il dévoila doucement la plaie à l'enfant lorsqu'il lui fallu continuer de nettoyer la blessure auprès de l'eau.  Il semblait avoir pester, en colère puis s'était reprit dans la seconde.

"Je m'appelle Ardens et toi ? Excuse moi de te faire voir ça petite...vraiment. " prononça t-il avec un air désolé avant de la regarder de nouveau souriant, ses yeux vairons emplient de bienveillance "Mais dis moi, tu es seule ?"

Sans doute allait-il devoir arracher une partie de son tee shirt pour se faire un bandage, mais ce n'était pas un problème. Une partie de son pull était également ensanglanté à cause de la plaie et de l'autre scène de tout à l'heure.  


Dernière édition par Ardens Caedis le Lun 28 Juil - 14:15, édité 1 fois


" La mort n'est qu'une formalité. "
Parchemin d'identité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manikitchi.tumblr.com
Faye Quinn
avatar


Messages : 147
Points de Nation : 1988
Date d'inscription : 23/07/2014


Voir le profil de l'utilisateur
Hybride
MessageSujet: Re: Le cerf et le loup (Faye) Lun 28 Juil - 14:02



Le cerf et le loup
♕ Ardens Caedis & Faye Quinn ♕


Quelque part dans les recoins les plus sombres de sa pensée, Faye se souvint que ses parents lui avaient dit de ne jamais parler aux inconnus. De ne jamais accepter quoi que ce soit qui vienne d'eux, même s'il s'agissait de friandises. Surtout s'il s'agissait de friandises... Faye aurait certainement dû garder ses précautions et écouter les lointains enseignements des adultes mais, après tout, pourquoi faire ? Elle était déjà morte, qu'avait-elle de plus à perdre ? Eh bien, la vie, une deuxième fois. Mais ça, elle n'en était pas vraiment consciente. Elle pensait être dans un monde d'amour et de compassion, sans aucun danger. Sans même savoir qu'elle se jetait dans la gueule du loup, elle s'approcha encore un peu.

Le garçon était gentil et ne parlait pas trop fort. Le ton de la voix était une chose très importante pour la petite hybride : elle avait du mal à supporter les gens à la langue trop vive et qui criaient pour un rien sans s'en rendre compte. Mais lui, il n'avait pas l'air bavard. Avec un air rassurant, il lui expliqua sa mésaventure : il s'était battu avec une vilaine bête - mais il avait réussi à la vaincre. Ces paroles inquiétèrent la petite : elle ignorait que de méchants animaux vivaient dans la forêt et, pourtant, elle s'y rendait pratiquement tous les jours ! Et si ses précieux amis à bois se faisaient attaquer ? Et si elle ne les revoyait plus jamais ?

Son inquiétude passa des cerfs à l'inconnu en voyant son état déplorable. Il avait l'air de souffrir et, pire encore, la blessure que Faye remarqua était vraiment moche. Elle eut un léger haut-le-cœur en voyant le sang et la chair mais se retint de lâcher un commentaire - en petite fille bien élevée, elle ne voulait pas offenser son interlocuteur... Mais il sembla remarquer de lui-même les pensées de l'enfant et s'excusa après s'être présenté. Son ton était toujours aussi doux et Faye se demanda s'il était un ange. Elle ne voyait sur lui aucune partie animale et il était très gentil... Il s'inquiéta même pour elle en lui demandant si elle était seule !

- Je m'appelle Faye...

Elle décida d'aller s'asseoir à côté de lui, mais pas trop près quand même parce qu'elle ne se sentait pas très bien avec tout ce sang.

- Je ne suis pas toute seule... Je ne suis jamais seule. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Mes amis ne sont jamais loin, et je peux toujours les appeler pour m'aider. Par exemple, si je suis trop fatiguée pour rentrer, ils me ramènent à la maison sur leur dos...

Elle jeta rapidement un coup d’œil à la blessure du dénommé Ardens et sentit un frisson désagréable lui parcourir la colonne vertébrale.

- Il faut désinfecter... non ? fit-elle timidement.

Lors de ses premiers vagabondages hors de la ville, Faye revenait souvent avec des écorchures un peu partout. On la soignait toujours et, au bout d'un moment, on lui apprit à soigner elle-même ses petites plaies. En général, elle trouvait tout ce dont elle avait besoin dans la forêt - y compris les plantes à la sève désinfectante...

- Vous voulez que je demande à un de mes amis d'aller chercher quelque chose pour vous soigner ?

En vérité, elle ne savait pas si ses amis en question comprendraient une demande si complexe. Mais elle pouvait toujours essayer, non ?

codage par Emy sur apple-spring


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cerf et le loup (Faye)

Revenir en haut Aller en bas
 

Le cerf et le loup (Faye)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Loup solitaire et souvenir de jeunesse
» [Seigneurie de Brissac] Faye d'Anjou
» Les courses de Virtual Loup-De-Mer
» Divers emploi du mot "Loup"
» Le cerf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Society :: ► HYBRID TOWN ◄ :: •Forêt :: ○Ruisseau-
NOS TOP's PARTOS ! ♥

468,60.png 468,60.png
470,60.png 470,60.png
470,60.png 470,60.png